lundi 3 octobre 2016

Deception Point (Dan Brown)

Deception Point (Dan Brown)



Rachel Sexton, la fille du sénateur Sexton, est envoyée au pôle nord afin de confirmer la présence d’une météorite comportant des signes manifestes d’une vie extra-terrestre.
Herney, président de la NASA souhaite tirer profit de cette découverte alors que son rival politique, Sexton, lui, souhaite fermer l’agence...

Voilà un livre qui porte bien son nom, du moins en ce qui me concerne. Je n’avais jamais lu Dan Brown. Évidemment que j’en avais entendu parler avec le foin que faisait le Da Vinci Code à l’époque. Mais j’ai réellement découvert l’auteur avec ce Deception Point.

Je ne vais pas lui enlever son incroyable sens du suspense, ça serait de la mauvaise foi. Il sait y faire. Il sait mettre le lecteur dans l’ambiance. Il sait faire battre le palpitant et donner des sueurs froides.

Mais en dehors de cela, il a aussi un sacré melon ! Certes le type se documente mais sa manière de faire passer ses informations, à la façon d’un professeur d’université prenant ses élèves de haut est tout simplement gerbant.

À chaque fois c’est la même chose, il relègue le lecteur au rang d’imbécile, le lui fait bien savoir et lui répète bien que c’est lui qui sait tout. Ça m’a écœuré au point de ne pouvoir terminer cet amas de prétention et définitivement boycotter l’auteur.