jeudi 6 octobre 2016

The Crow, partie V – Fracture du crâne

The Crow, partie V – Fracture du crâne


On en finit avec ce moment tragique, cette pseudo accalmie pleine de poésie et d’amour. On retrouve une partie de ces dessins si doux pour mettre en valeur ce qu’il y avait de mieux chez Eric et Shelly.

Puis c’est le retour à la réalité, toujours aussi noire et froide.

La visite à Sherri, cette petite fille rencontrée comme ça dans la rue et surtout l’immédiate affection qui en a découlé est censé représenter un faible espoir dans le coeur d’Eric. Mais cela tombe à plat malgré les bonnes intentions de l’auteur, à savoir mettre un peu de douceur dans ce monde de brut. Comme le personnage n’a pas vraiment de raison d’être et pas d’histoire commune avec ce fantôme, ça ne fonctionne tout simplement pas.