vendredi 15 juillet 2016

La tour Sombre - Tome 1 - Le Pistolero (Stephen King)

La tour Sombre - Tome 1 - Le Pistolero (Stephen King)


Roland de Gilead, dernier pistolero de son monde, poursuit sans relâche l’homme en noir à travers le désert. Dans un relais, il rencontre Jake, un jeune garçon mort à son époque, dans son monde, et réveillé dans celui de Roland. Ils entreprennent ensemble LA quête : trouver la Tour Sombre, centre de tous les univers…

Une mise en bouche, une entrée en matière, pas forcément des plus simples à aborder tant l’œuvre est complexe et colossale. Quoi qu’il en soit, Stephen King nous présente son Pistolero, Roland avec qui nous embarquons pour une saga épique, résumant toute l’œuvre de King.

Roland évolue dans un monde post apocalyptique où l’on peut croiser des vestiges de différentes époques de la Terre. Car on ne sait pas très bien où évolue Roland en somme et encore moins à quelle époque. C’est un mystère, une sorte de purgatoire où les plus persévérants trouveront le saint Graal : la Tour Sombre.

King n’hésite pas à faire de l’auto-référence, reprenant des personnages comme Randall Flag et réinventant les lieux qu’il a déjà utilisés dans ses romans. La Tour Sombre est bien plus complexe qu’il n’y parait et sort des habitudes de l’écrivain. Méconnaissable par moment, il faut tout de même s’accrocher tant l’ambiance et la narration sont particulières. Le fond reste malsain, on n’est jamais tranquille dans ce monde étrange, n’existant que grâce aux souvenirs oubliés.

Assez court, tout de même, Le Pistolero ne fait que lancer les hostilités.