dimanche 10 juillet 2016

Rose Madder (Stephen King)

Rose Madder (Stephen King)

Si je devais ne pas aimer un King, ce serait bien celui-là. Si le côté fantastique à de quoi séduire et l’histoire de cette femme battue prometteuse, c’est l’ennui qui m’aura gagné au long du paver.

Le seul passage qui m’aura vraiment angoissé… je ne peux même pas en parler pour ne pas spoiler. Disons qu’il y a un passage où le lecteur est en pleine paranoïa, tellement la plume de l’écrivain est remarquable. 

Ceci n’empêche que Rose Madder et son tableau ne m’aura pas convaincu. Ce qui est tout même rare chez King.