dimanche 24 juillet 2016

La Tour Sombre - Tome 3 - Terres Perdues (Stephen King)

La Tour Sombre - Tome 3 - Terres Perdues (Stephen King)


Roland ayant empêché Jack Mort de tuer Jake, il se retrouve tiraillé entre deux réalités : celle où Jake est mort et celle où il vit encore. À New York, Jake est lui aussi déchiré entre ces deux réalités incompatibles. Reste donc à faire venir Jake dans l’autre monde.
Une fois fait, la quête de la Tour Sombre peut réellement commencer. Mais le petit groupe parvient bientôt à une ville dévastée par une guerre entre les adultes et les ados ; une ville ressemblant étrangement à New York.
Pris à parti par l’Homme Tic-Tac, Roland doit trouver le moyen de s’enfuir. Et pour cela, une seule possibilité : Blaine le monorail, une machine douée de parole et de conscience. Celui-ci accepte de les prendre à son bord mais leur fait part de son intention de se suicider, les entrainant avec lui. À moins qu’ils ne parviennent à gagner un concours de devinettes…

Nouveau changement de rythme, avec de multiples rebondissements et un retour sur le début de carrière de King où il analysait les rapports souvent tendus entre les adultes et leurs enfants.

À tout point de vue, c’est violent et King ne laisse jamais son lecteur respirer. Plus que jamais, l’ambiance est sordide. Cependant, on gagne en simplicité puisque nous sommes dans un univers clairement identifié et établi. Si les questions se posent toujours, notamment celle de savoir ce qu’est réellement la Tour Sombre, un rythme de croisière s’installe.

Alors qu’on le suit depuis deux tomes déjà, Roland n’en a pas finit de surprendre et se dévoile un peu plus au fil des pages. Il peut être aussi bien philosophe et diplomate qu’une machine à tuer implacable quand on se met entre lui et la Tour.